Sangita Sharma

SAMEDI 9 JUIN DE 11H30 À 13H00
DIMANCHE 10 JUIN DE 15H00 À 16H30

Entrée libre

L’appel des semences – Mon voyage avec les semences, par Sangita Sharma, Présidente d’Annadana (Inde).

Diplômée du Mount Carmel College, Sangita Sharma est née est a grandi dans une ferme de Bangalore. Son père, un visionnaire dans sa façon d’appréhender l’agriculture biologique, était et reste son inspiration.

Il y a 17 ans, elle a sacrifié sa carrière en entreprise pour s’engager sur la voie de l’agriculture biologique et être reconnue en tant que Gardienne des semences en Inde. Un prix lui a récemment été décerné par Awake et le gouvernement du Karnataka, pour le titre de « Gardienne des Semences, joyau du Karnataka ».

Annadana a été fondé en 2001 à Auroville en Inde, par Dominique Guillet, président de Kokopelli. Il donna ensuite le relais à Sangita pour sauvegarder les semences du patrimoine et l’intérêt des agriculteurs indiens. Elle s’est battue pour les droits des agriculteurs en promouvant l’utilisation de méthodes agricoles éprouvées. Sa campagne « Mon droit à la sécurité alimentaire » en 2009 a contribué à un moratoire des essais GM en Inde.

 

Annadana se spécialise dans la mise en œuvre de solutions innovatrices à faible coût et de fermes biologiques durables qui permettent aux collectivités rurales de devenir autosuffisantes. Le projet Tsunami Rehab au Tamil Nadu, le projet de réhabilitation des inondations au Laos, a permis à des milliers d’agriculteurs de retrouver une sécurité alimentaire ; de la création de banques de semences au Karnataka et au nord-est de l’Inde à la formation de paysans pour l’Inde, le Bhoutan, la Malaisie et le Brésil.

 

Aujourd’hui, la ferme d’Annadana dans la ville de Bangalore est dirigée par des fermiers. L’innovante Banque de Semences d’Annadana ravive les compétences en matière de sauvegarde des semences, une entreprise qui développe les moyens de subsistance de centaines de fermiers et de leurs familles.

 

Les agriculteurs développent des compétences pour devenir des chercheurs, des gardiens de semences et des éleveurs. La stratégie est basée sur l’idée que les agriculteurs utilisent leurs semences non-hybrides et peuvent ainsi apprendre à utiliser des méthodes simples de culture biologique pour générer des opportunités de revenus divers. Plus d’un million de sachets de semences ont été distribués gratuitement aux agriculteurs à travers l’Inde.

 

Annadana est devenu une source précieuse d’informations pour les chercheurs biologiques, les écologistes, les agronomes, les phytogénéticiens avec des programmes de formation « Seed to Seed » attirant des stagiaires et des scientifiques du monde entier. « Soil to seed to plate » Une campagne de sensibilisation aux sentiers agricoles pour les écoles a permis à plus de 150 000 élèves de se connecter à nouveau avec leur propre source de nourriture.

 

Le rêve de Sangita est devenu réalité avec la création en juin 2016 de « Annadana Western Ghats », un centre pour la biodiversité sur 12 hectares au coeur de l’Inde rurale. Un « Centre pour l’apprentissage expérientiel dans l’agriculture durable » (CELSA) est en train d’être créé pour étudier, examiner et résoudre les problèmes liés à l’abandon agricole, la migration des agriculteurs, la dégradation des sols, la conservation des semences et la gestion de l’eau.

 

Un centre de connaissances unique dirigé par des agriculteurs habilités et parties prenantes, qui visitent des villages à travers l’Inde, et qui présentent des modèles différents de cultures aux agriculteurs, sensibilise à l’agriculture durable. Sa mission est de donner aux agriculteurs les moyens d’accéder à l’autonomie semencière et alimentaire, en garantissant des moyens de subsistance sous l’appellation « Re-seed India ».